logo re.place

Pourquoi le GP de France doit continuer à tourner ?

29/08/2022 | La vie chez RE.PLACE

Une histoire de Passion

Le Grand Prix de France a eu lieu il y a quelques semaines, du 22 au 24 juillet dernier et nous avons eu le privilège d’avoir été invités par l’organisateur afin d’en comprendre le fonctionnement. Un véritable succès qui en rappelle d’autres, bien plus anciens, puisque la première course s’y est déroulé en 1946 et que la France était déjà présente lors de la première saison de Formule 1 en 1950 avec la Grande Bretagne, Monaco, l’Italie et la Belgique… que d’histoire donc.
Et pourtant, aujourd’hui, avec la concurrence des Etats-Unis, des pays du Golf et de l’Afrique du Sud, son avenir s’est assombri, il n’y aura pas de Grand Prix en France au calendrier 2023. Cette terrible décision qui nous attriste n’est pourtant pas une fin en soit et il faut croire à un retour dès 2024. En quelques points, on vous explique pourquoi le Grand Prix de France doit poursuivre sa route.

« Après le succès important de son édition 2022, le Grand Prix de France, Formula 1 et l’intégralité des parties prenantes du Grand Prix continuent de travailler ensemble sur la présence de cet événement dans le calendrier dans les années à venir, et notamment sur un système d’alternance. »

GIP – Grand Prix de France (le 25/08/2022)

La France est un pays d’automobile

En 72 ans, avec 62 Grands Prix de F1 sur 7 circuits différents, la France est sans aucun doute possible un lieu de passion automobile. À Reims et Rouen tout d’abord, et pendant 16 années consécutives, puis à Clermont Ferrand et Dijon dans les années 70 (9 GP). Plus récemment sur les circuits de Nevers Magny-Cours (18 GP) et du Castellet (Paul Ricard) à 18 reprises, dont les 4 dernières éditions ! Le circuit du Mans, berceau mondialement reconnu des épreuves d’endurance automobile, a également eu son GP de F1 en 1967 ! Il est donc assez clair que la passion française pour la course automobile n’est pas un débat, c’est dans notre ADN. Les plus grands s’y sont confrontés et se sont livrés des batailles sans précédent : Jack Brabham, Juan Manuel Fangio, Nigel Mansel, Gilles Villeneuve, Moss et plus récemment Senna, Prost, Schumacher…

GP France F1 2022 - hymne nationale

Quelques minutes avant le départ du Grand Prix de France 2022 au Castellet, lors de l’hymne national.

La France créatrice de talents

On pense tous à Alain Prost (Le Professeur), fleuron des pilotes français avec 4 titres de Champion du Monde de Formule 1, mais aujourd’hui la France compte aussi deux pilotes de talent sur sa grille : Pierre Gasly et Esteban Ocon. Seuls les Anglais avec Lewis Hamilton et Georges Russel et les Allemands avec Mick Schumacher et Sebastien Vettel peuvent en dire autant.

Une ambiance chaude comme le sud

Les Français sont fans et le font savoir, autour de la piste comme à des kilomètres à la ronde, on entend vrombir les cœurs et s’agiter les drapeaux. Les pilotes courent dans une ambiance aussi chaude que le climat du sud, au milieu d’une végétation qui invite plutôt au farniente. Tout y est brulant l’ambiance, le circuit, les chicanes, les tribunes… et ce ne sont pas les pilotes qui s’en plaindront. Pour avoir un aperçu de l’ambiance et de la course à travers les yeux du public, nous vous invitons à lire ce bel article de Vice.

Ligne de départ - GP France F1 2022

Ligne de départ de l’édition 2022 du Grand Prix de France 2022 au Castellet

Un bilan du GP de France de F1 2022 très positif

Un record d’affluence avec plus de 200 000 spectateurs sur 3 jours, énorme pour un circuit perché sur les hauteurs du Castellet. Avec de nombreux parkings bien en amont du circuit et plus de 600 navettes, c’est 75 000 spectateurs quotidiens qui ont pu accéder à l’événement, tout en limitant le nombre d’embouteillages au maximum. Un plan de mobilité estimé à 2millions d’euros a été déployé, dans le double objectif de faciliter l’accès au circuit dans des conditions optimales et d’être plus respectueux de l’environnement.
Sur la piste aussi, le spectacle a bien été au rendez-vous : un rebondissement en tête de la course avec le crash de Charles Leclerc au 18ème tour, une bagarre pour le podium entre Perez et Russel, et la folle remontée de Sainz à la 5ème place et pourtant parti 19ème et peu aidé par son team Ferrari ! Revivez la course ici.

Antoine Dufilho - Structure artistique - F1 GP france 2022

Quand l’art s’invite sur le circuit du Castellet avec l’artiste Antoine Dufilho.

Et demain ? Un nouveau service qui va tout optimiser…

Avec Re.Place, les tribunes en partie vides aujourd’hui en dehors des périodes de qualifications et de la course seront désormais en grande partie pleines. Les spectateurs pourront ainsi profiter de la course depuis chaque tribune tout au long de leur week-end. Voir les voitures passer devant la ligne de départ, puis se déplacer et voir les manœuvres dans la chicane ou dans le virage Pierre Gasly. De nouveaux points de vue pour une ambiance et un plaisir démultiplié, ça sera ça le Grand Prix de France de demain, le seul à le permettre.

Alors oui, le Grand Prix de France a déjà écrit de nombreuses lignes de l’histoire de la course automobile, mais il lui en reste encore tant à écrire… alors même si ce doit être en alternance avec un autre GP, nous espérons qu’il reviendra au calendrier dès 2024 !
Vive le prochain Grand Prix !

Gradin GP France F1 - Summer Race 2022

Des gradins bientôt optimisés par RE.PLACE lors de la prochaine édition…

Plus d’articles

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *